Mon Lannion

Les rues de Lannion, avec ses boutiques, ses bars, ses gens, ses jeunes avec qui je fais du skate, mon lycée… C’est le quotidien, simplement, tel qu’il est, et en toute subjectivité. Si j’avais un souhait, j’aimerais qu’en voyant ce travail, les gens voient leur ville avec un autre regard. Se voient également, prennent de l’importance, à leurs yeux, aux yeux des autres qui les voient. Voici mon monde, il n’est pas sur papier glacé, il y pleut parfois, il n’y a rien d’extraordinaire, il ressemble à tant d’autres, il est unique c’est le mien, et pas si loin du vôtre.